“Commentaire, question ou citation du jour”

20-09-2017 : ISF et investissements PME

  Le gouvernement a le projet de réduire le périmètre de l’ISF aux biens immobiliers et corrélativement de supprimer l’avantage fiscal ISF créé par la loi TEPA de 2007 qui permet de déduire de l’ISF 50 % de l’investissement dans des start-ups, TPE ou PME jusqu’à 90 000€ d’investissements.   Certains regrettent que cet avantage fiscal ne soit pas maintenu malgré le recentrage de l’ISF sur les biens immobiliers. Nous pensons au contraire qu’il faut être logique et cohérent.   Cet avantage fiscal a été créé par une majorité politique qui n’a pas eu le courage de supprimer un impôt massivement contreproductif pour l'économie (comme en témoigne le nombre de français fortunés délocalisés à Londres, Bruxelles, Genève ou Lisbonne). Supprimant l’ISF pour en faire un impôt foncier, on ne voit pas pourquoi cette niche fiscale aurait dû lui survivre.   Par ailleurs, ayant invest depuis une dizaine d’année dans une douzaine de start-ups, parfois en bénéficiant de cet avantage fiscal, nous sommes frappés de voir ses effets induits négatifs et non voulus :   1/ l’arrivée dans ce secteur d’investisseurs n’ayant aucun affecto societatis pour le monde des start-ups et ne venant que pour l’avantage fiscal, n’apportant aucun support aux dirigeants et poussant les prix de ces entreprises à la hausse ;   2/ ce qui est l’un des explications à ce paradoxe d’un niveau de rentabilité mesuré par l’AFIC chaque année proche de zéro alors qu’il s’agit du type d’investissement le plus risqué que l’on puisse trouver, ce qui ne peut que décourager les investisseurs sur le long terme ;   3/ le développement de certains fonds qui ont dévoyé l’avantage fiscal en transformant des capitaux propres en endettement pour les entrepreneurs comme nous l’avons écrit dans la Lettre Vernimmen.net n°129 de janvier 2015, ou de plateformes d’equity crowdfunding dont le niveau de due diligence pré investissement et de suivi des participations post investissement est plus que léger.   Cet avantage fiscal a permis de mettre en lumière le financement des start-ups et de les aider temporairement. Maintenant c'est aux investisseurs qui resteront dans ce secteur, sans subvention de la collectivité, à voir comment ils peuvent trouver une rentabilité moyenne en rapport avec le niveau de risque pris.   Bonne journée    

19-09-2017 : Réponses au remue-méninges d'hier

Si les taux d'intérêt montent de 1 point de 1 à 2 %, une obligation à 10 ans rapportant un taux nominal de 1% baissera de 9%, alors que la même obligation rapportant du 6 % ne bassera que de 7 % si le taux du marché passe de 6 % à 7 %. Ceci est dû au fait que la sensibilité d'une obligation est d'autant plus forte que son taux coupon est faible et que le taux du marché est faible. Pour plus de détails, voir le chapitre 22 du Vernimmen 2018. Comme la valeur d'une obligation à taux fixe varie peu au cours du temps, une baisse de 9 % serait considérée comme un krack obligataire (on parlerait de correction pour le marché des actions). Mais avec un peu de recul, ce ne serait qu'une reprise d'une partie des gains enregistés sur les oblgations depuis 36 ans, période pendant laquelle les taux n'ont cessé de baisser (en septembre 1981 l'Etat français s'endettait à 16 % et l' Etat britannique à 24 % en 1980, sic). Bonne journée




La lettre Vernimmen

Tous les mois depuis 2001, elle apporte à ses 60 000 abonnés un article de réflexion sur l’actualité financière, un graphique ou un tableau statistique utile dans leur pratique de la finance, une revue d’un travail de recherche et une question avec sa réponse

Facebook

5 jours sur 7, nous commentons l’actualité financière, postons l'une questions à laquelle nous avons répondu, donnons une nouvelle ou une citation. Devenez nos amis !

Le Vernimmen 2018.

Découvrez les principales caractéristiques du Vernimmen 2018.

Podcasts

Vous trouverez sur cette page les podcasts de nos cours à HEC Paris.
Ils couvrent un spectre très large des thèmes abordés dans le Vernimmen.
Ces vidéos sont devenues l'une des meilleures audiences d'iTunes U

Formations

Que ce soit pour une formation d'une journée ou sur plusieurs semaines à votre rythme, nous avons conçu des formations pour vous aider à progresser en finance d'entreprise.

Données financières

Grace à notre partenariat avec Infinancial, nous pouvons vos offrir sur cette page des données financières sur plus de 16 000 sociétés cotées dans le monde.
Actualisées plusieurs fois par an, cette base de données offre des informations souvent difficile à obtenir (béta, ...).

Quizz

Le quizz Vernimmen offre plus de 300 questions corrigées pour progresser dans votre connaissance de la finance et tester vos acquis.
Les questions sont réparties par grands thèmes (Analyse financière ; Investisseurs et logique des marchés financiers ; Valeur, politique et gestion financières).

Glossaire

Le glossaire Vernimmen.net vous donne les définitions de plusieurs milliers de termes de finance, de bourse et d'économie.
Ce dictionnaire financier permet aux débutants de progresser dans leur apprentissage de la finance et aux experts de vérifier le sens précis d'une expression.
Ses qualités l'ont fait adopter par le site des Echos.



La Lettre Vernimmen.net

Numéro 151 de Septembre 2017

Actualités
Le Vernimmen 2018
Actualités
Pourquoi les principaux groupes de banque et d'assurance français ont-ils ou vont-ils introduire en Bourse des filiales ?
Tableau
Les taux d'impôt sur les sociétés dans le monde
Recherche
Les effets économiques de la note de crédit
Q&R
Différentes petites questions et réponses
Autre
Nos lecteurs écrivent : Décryptage de la situation fiscale d'Apple Inc. par Christine Chassaigne Servey
Commentaires
COMMENTAIRES de l'actualité financière postés sur la page Facebook du Vernimmen